Une image,

Une image est produite.

Tu te dis :

Quel est le produit de l’image ?

D’un mot, tu dis :

Une idée.

Tu te dis :

Une idée,

Une image.

Mais tu penses, une image :

Comme une sensation.

Alors à toi, viens :

Le sens premier.

Ton œil le voit.

Sens premier sensé,

Soulever :

Une pensée.

La tienne est :

Ce à quoi tu penses.

Tu penses :

Une faille s’ouvre.

L’image entre,

Elle entre,

En toi, maintenant.

Maintenant, devant toi,

En toi,

Demain,

bien loin,

Après,

Ta mémoire.

Tu sais où elle est

Mais,

C’est un tiroir,

Fermé.

Couché,

Comme une strate.

Raide,

Droite, l’image.

Tu te dis :

Pourquoi ?

Pourquoi çà ?

Pourquoi ici ?

Pourquoi maintenant ?

Tu penses :

À l’odeur.

Tu te dis :

J’ai connu,

Ça.

Avant.

L’image,

L’odeur,

Et toi.

Qu’est ce que tu emportes ?

De çà ?

Avec toi ?

Dans la rue.

Leur trace

Dans

Ton sillage ?

Ta mémoire,

Droite,

Droite, ta mémoire,

Comme l’image.

Pas commode,

Cette image

À dire.

À vrai dire,

Déconstruire ?

Tu penses.

Mais,

Pas facile.

Quand,

Déjà,

L’image ?

N’est plus.

Ce qui reste,

Bien droit.

En toi,

Dans ton esprit,

Et ces yeux qui te regardent.

Toujours.

Ces poils que tu touches,

De ton esprit,

Ces découpages.

Tu te demandes :

Est ce vrai ?

Tu te dis :

C’est facile.

Tu penses :

Ironie,

Illusion,

Décalage.

Alors ?

Un tiroir s’ouvre.

Tu te dis :

Voilà,

Voilà, une autre image.

Et cette image est :

Un mirage.

Tu fixes

Ton regard

Sur :

Ce canapé brodé.

Alors,

Tu penses :

C’était ici.

Mais bon,

Tu ne sais plus.

Tu observes :

La perspective

De ta mémoire.

Alors,

Une pièce,

Puis une autre,

Comme une boîte.

Et puis,

Tu penses :

À la Russie.

Tu te dis :

C’est comme une poupée

Tu cherches :

La plus petite

Pensée.

Et tu te dis :

Çà y’est.

Tu prends :

Ton stylo.

Et puis :

Tu ne penses plus,

À cet extérieur.

Toi,

Tu es seul

Et puis

Il y a :

Une image.

Comme,

Un mirage.

Mais,

Tu l’accueilles.

Alors ?

C’est tout.

Tu vis, bien :

Avec,

Avant,

Elle ne te manquait pas.

Mais maintenant,

Elle est là.

Alors,

Tu te dis :

C’est bien.

Tu la ranges,

Pour plus tard.

Quand ?

Tu seras bien loin.

Au cas où,

Tu aurais :

Une pensée.

Comme une poupée,

Dans une perspective,

Si la porte est ouverte.

Et que les murs :

Sont là.

Avec l’odeur

Où ?

Ou bien,

Les poils.

Ou bien

Ce regard,

Immobile.

Alors,

Alors ?

Elle peut revenir :

Cette image.

Droite comme les choses

Qui la compose

Mais,

Que je ne nomme pas.

Après tout,

Tu te dis :

L’image,

En fait,

L’image.

Ce n’est pas que :

Çà.

C’est ce que tu en fait,

De l’image.

Qui compte,

Pour toi.

 

© Tous droits réservés